mardi 21 juin 2016

Le camp de Gurs


Situé dans les Pyrénées atlantiques, à 20 km d’Oloron-Sainte-Marie, le sinistre camp de Gurs fut l'un des premiers camps construits au printemps 1939 afin d'y interner les combattants de l'armée républicaine espagnole vaincue par le franquisme. Il fut un des plus vastes que la France ait connu à cette époque : 2 km de long sur 500 mètres de large. Il se composait de 13 îlots, dénommés chacun par une lettre de l’alphabet, de A à M. Chaque îlot comprenait 25 baraques environ. Les baraques d’internement étaient en bois ; elles mesuraient 30 mètres sur 6 ; lorsqu’elles étaient pleines, elles pouvaient recevoir 60 personnes. 



Le camp de Gurs sera utilisé par la suite comme centre d'internement pour les indésirables du régime de Vichy et deviendra l'une des bases de la déportation des Juifs en France. 
Liste des camps français de sinistre mémoire : Argelès-sur-Mer, Aurigny, Brens, Drancy, Gurs, Les Milles, Le Vernet, Natzweiler-Struthof, Noé, Récébédou, Rieucros, Rivesaltes, Suresnes et Thill. 

Aucun commentaire: