jeudi 31 mars 2016

Diverger

C'est s'écarter de plus en plus d'une origine commune. 
C'est aussi être en désaccord d'idées ou d'opinions...




mercredi 30 mars 2016

Toucan

Mot d'origine tupi désignant un oiseau grimpeur et frugivore de l'Amérique tropicale, doté d'un énorme bec creux vivement coloré. (famille des ramphastidés)



lundi 28 mars 2016

Pâquette

Dans le Midi de la France, il est de coutume de faire un pique-nique en famille ou entre amis le lundi de Pâques à midi pour partager une grande omelette. 

Ce qui n'a pas grand chose à voir avec ça... 


... ni avec ça...

J'ai honte...

samedi 26 mars 2016

Passage à l'heure d'été

N'oubliez pas demain matin d'avancer d'une heure vos montres, réveils et pendules!...


Quarante ans que ça dure !...



mercredi 23 mars 2016

Bonjour beau rossignol sauvage

Oiseau passériforme (passereaux) de petite taille, au chant très harmonieux, le rossignol ordinaire ou philomèle niche dans les bosquets et les fourrés.






A propos, le mot "oiseau" est le plus petit mot de la langue française contenant toutes les voyelles et le plus long mot dont on ne prononce aucune des lettres : [o], [i], [s], [e], [a], [u].)



Pour en revenir au rossignol, je me souviens encore des paroles d'une chanson que, dans mon enfance, un professeur de musique nommé Larchet et surnommé Bitos, nous apprenait en s'accompagnant d'un harmonium portable :


Bonjour beau rossignol sauvage,
Vers quel pays avais-tu fui ?
Je te croyais mort en voyage
Dans le  combat de Gibraltar.
Mais tu reviens chanter ici,
Oiseau volage,
En entendant ton chant la nuit,
Mon cœur frémit.

Ah monsieur quelle gentillesse
D'avoir gardé mon souvenir,
En retour je fais la promesse
D'habiter tout l'été ici.
En votre honneur, ô doux serment,
Je chanterai mes belles chansons,
Le jour, la nuit, dans les buissons. 


Si quelqu'un en sait plus sur cette vieille chanson, je suis preneur.

***

Merci à Marina de m'avoir permis de trouver les paroles originales de cette chanson dans les "Mémoires et souvenirs" de Frédéric Mistral, au chapitre XV  intitulé "Jean Roussière" :



- Bonjour, gai rossignol sauvage, 
Puisqu’en Provence te voilà ! 
Tu aurais pu prendre dommage 
Dans le combat de Gibraltar 
Mais puisqu’enfin je t’ai ouï, 
Ton doux ramage, 
Mais puisqu’enfin je t’ai ouï, 
M’a réjoui. 

– Vous avez bonne souvenance,
Monsieur, pour ne pas m’oublier ; 
Vous aurez donc ma préférence, 
Ici je passerai l’été, 
Je répondrai à votre amour 
Par mon ramage 
Et je vais chanter nuit et jour 
Aux alentours. 

– Je te donne la jouissance, 
L’avantage de mon jardin ; 
Au jardinier je fais défense 
De te donner aucun chagrin, 
Tu pourras y cacher ton nid 
Dans le feuillage 
Et tu te trouveras fourni 
Pour tes petits. 

– Je le connais à votre mine, 
Monsieur, vous aimez les oiseaux ; 
J’inviterai la cardeline. 
Pour vous chanter des airs nouveaux. 
La cardeline a un beau chant, 
Quand elle est seule ; 
Elle a des airs sur le plain-chant 
Qui sont charmants. 

Jusque vers le mois de septembre 
Nous serons toujours vos voisins. 
Vous aurez la joie de m’entendre 
Autant le soir que le matin. 
Mais lorsqu’il faudra s’envoler 
Quelle tristesse ! 
Tout le bocage aura le deuil 
Du rossignol. 

– Monsieur, nous voici de partance ; 
Hélas ! c’est là notre destin. 
Lorsqu’il faut quitter la Provence,
Certes, ce n’est pas sans chagrin. 
Il nous faut aller hiverner 
Dedans les Indes ; 
Les hirondelles, elles aussi, 
Partent aussi. 

– Ne passez pas vers l’Amérique. 
Car vous pourriez avoir du plomb 
Du côté de la Martinique 
On tire des coups de canon. 
Depuis longtemps est assiégé 
Le roi d’Espagne : 
De crainte d’y être arrêtés, 
Au loin passez. 

"Il s'agit là de l’œuvre de quelque illettré contemporain de l’Empire et, à coup sûr, indigène de la rive du Rhône, ces couplets naïfs ont du moins le mérite d’avoir conservé l’air que Magali a fait connaître..."

mardi 22 mars 2016

Les goûts et les couleurs




Dans l'expression "des goûts et des couleurs, il ne faut pas discuter", le verbe "discuter" est parfois remplacé par "disputer", souvenir du proverbe scolastique moyenâgeux "de gustibus et coloribus non est disputandum".
Les goûts et les couleurs ne se choisissent pas selon des critères rationnels. Il est donc inutile d’essayer de convaincre son interlocuteur que les siens sont bons ou mauvais. Personne ne peut en effet avoir raison. L’usage de ce proverbe est souvent étendu aux opinions. 


"Tous les goûts sont dans la nature" dit encore un vieux proverbe français.

lundi 21 mars 2016

dimanche 20 mars 2016

éphélide

Nom donné à des taches brunâtres se produisant à la surface de la peau, dues à l'action du soleil, de l'air, et communément appelées "taches de rousseur".




samedi 19 mars 2016

Pidgin

Ceux qui ont trainé leurs guêtres au Cameroun ont sans doute été amenés à truffer leur langage de mots pidgin, une langue véhiculaire dont le vocabulaire et la syntaxe mêlent et déforment trois langues : l'anglais, l'allemand et le français. Ex : boy, mamma, lookot (attention), massa (patron), plenti (beaucoup), bigbig (très gros)...


vendredi 18 mars 2016

Diagnostic

du grec diagnôstikos, "apte à reconnaître".
Action, art de déterminer une maladie d'après ses symptômes.


Mais les nuits peuvent être fraiches...

jeudi 17 mars 2016

Jeu des 7 familles

Dernièrement, en parlant de l'ancien pharmacien du village surnommé "Potard", je me suis souvenu de mon premier jeu des 7 familles...

- Dans la famille Potard, je voudrais le père..


- Dans la famille Ramona, je voudrais l'Aïeule...


- Dans la famille Boudingras, je voudrais le père...


- Dans la famille Courtepaille, je voudrais la mère...


- Dans la famille Dubifteck, je voudrais l'aïeul...


- Dans la famille Lavinasse, je voudrais l'aïeul...


- Dans la famille Lebouif, je voudrais le père...


 - Dans la famille Lebouif, je voudrais la fille...
- Pioche !
- Mauvaise pioche...

mardi 15 mars 2016

Grand-Bassam

Ancienne capitale de la Côte d'Ivoire, station balnéaire située à une quarantaine de kilomètres à l'Est d'Abidjan.

Hier...




Aujourd'hui...







lundi 14 mars 2016

Gaucho

Mot espagnol prononcé gaou-tcho et tiré du quichua.
Je ne vais pas montrer ici des politicards éloignés des milieux populaires et se réclamant de la gauche, mais ces rudes cavaliers qui gardaient naguère de grands troupeaux dans les pampas d'Argentine.






dimanche 13 mars 2016

La dame de cœur

Dans nos jeux de cartes, la dame de cœur se nomme Judith, personnage biblique dont l'histoire est racontée dans le livre de la Genèse. Judith était la fille d'un Hittite nommé Beéri et l'une des épouses d'Ésaü, frère jumeau de Jacob..







Chez les cartomanciennes, la dame de cœur peut tout aussi bien représenter une jeune femme, une mère, une épouse ou même une grand-mère. C'est une femme bienveillante, une amie chère, une confidente. Elle vous accompagne tout au long de votre vie, pour le meilleur et pour le pire.